art-to-play-affiche-2016

Il y a une dizaine de jours, nous avons accompagné mon fils au salon Art to play. Si tu ne connais pas, c'est un salon spécialisé dans les jeux vidéos, et l'univers du manga. Un truc de jeunes, quoi ! je ne voulais pas mourir idiote, et je voulais surtout faire plaisir au lutin, qui n'avait pas eu beaucoup de loisirs avec l'opération cartons-déménagement. Soyons francs, c'est à voir une fois dans sa vie, mais si tu n'es pas dans le délire manga, tu es vite dépassé ! 

Art to play, c'est une horde de youtubeurs qui fascinent les ados, avec des queues de dingue pour avoir le droit de prendre un ticket, qui donne droit à faire la queue pour une dédicace ... des milliers de passionnés qui déambulent déguisés, des fans de jeux vidéos, et des parents qui font plaisir à leurs enfants. 

art-to-play-2016-nantes-12

J'ai adoré voir les cosplayeurs. Les tenues sont fabuleuses. Nous avons même assisté au concours de cosplayeurs par groupe. Je ne connaissais pas toutes les références, mais c'est vraiment impressionnant. 

art-to-play-2016-nantes-11

art-to-play-2016-nantes-1

art-to-play-2016-nantes-2

art-to-play-2016-nantes-7 

art-to-play-2016-nantes-8

Les cosplayeurs sont en démonstration permanente, donc super accessibles, et ça c'est vraiment chouette. J'ai échangé quelques mots avec certains, on sent qu'ils forment une grande famille. 

Un incontournable du salon : le stand Star wars. On a vu les maquettes, des démonstrations de R2D2, les prototypes des masques, des combats de Jedis, ... 

art-to-play-2016-nantes-4

art-to-play-2016-nantes-3

Le Japon est très présent, ça va de soi ! exit le jambon-beurre, ici c'est le monde des sushis et des ramens. De nombreux stands proposent des produits en direct du Japon : friandises, bibelots, multiples objets kawaïs, ... 

art-to-play-2016-nantes-6

art-to-play-2016-nantes-9

Le plus surprenant dans cette journée, c'est le quizz animé par Julien Lepers. Les ados étaient dingues, il y avait une ambiance de folie ! Je ne pensais pas que cet homme avait marqué une génération si jeune. 

art-to-play-2016-nantes-13

Toute une partie était réservée aux jeux vidéos, notamment aux vieux jeux d'arcade. Tu sais ceux qu'on trouvait dans les bars dans les années 80 : pacman, l'avion a piloté, ... mon fils s'est éclaté ! J'avoue, j'aurais adoré refaire un pacman, mais les places étaient très prisées, et j'ai laissé priorité aux jeunes passionnés. 

art-to-play-2016-nantes-15

Nous avons terminé notre visite sur le salon par la partie des nouvelles technologies, tenue par les étudiants nantais en école d'ingénieur. C'était passionnant de voir la robotique, les techniques de réalité virtuelle, ces jeunes gens partagent avec plaisir leurs savoirs. Je crois bien que mon lutin s'y est vu dans quelques années.

art-to-play-2016-nantes-14

Voilà en quelques lignes, mon expérience à Art to play ou comment j'ai été la meilleure maman du monde, quand je lui ai dit que j'avais des places pour l'y accompagner (Merci Carole). 

Si tu ne connais pas, ok c'est un monde très à part, mais ça vaut le coup d'aller sur place pour découvrir cet univers si particulier. Peut-être bien que l'année prochaine, je serais encore une maman qui déchire ! ^^

Pour en découvrir plus sur Art to play, rendez-vous ICI sur le site officiel du salon.