Pour ouvrir les festivités de l'anniversaire du blog, j’ai invité mon amie Aurélie, créatrice de petites merveilles, pour une interview et une petite surprise en fin d’article !

aourell_cadeau

Aurélie, peux-tu nous dire en quelques mots qui tu es ?

A ta grande surprise donc, je m'appelle Aurélie, brestoise de naissance et nantaise d'adoption. Située dans la trentaine, pas encore quadra mais j'y travaille tous les jours. J'ai deux beaux bébés qui ont bien grandi maintenant, deux filles, deux ados en pleine mutation hormonale, créatures étranges, fascinantes mais mignonnes aussi ! D'ailleurs, la plus grande, Charlotte, est directement liée à mon arrivée dans la fimo. La plus petite, Sarah, n'est pas en reste même si elle a tendance à coller de la pâte aux mauvais endroits ;). Ah et puis j'ai un mari, c'est vrai, c'est bien un mari, surtout quand ça sait faire la popote, et quand ça sait prendre et retoucher les photos de mes créations, c'est encore mieux ! Reste qu'il est un peu timide sur certains aspects du ménage mais ça viendra !


Depuis combien de temps, tu t'es lancée dans la création en pâte fimo ?

En fait, tout commença vraiment il y a 3 millions d'années, j'étais alors armée d'un biface en silex et j'entrepris de modeler... Non, là je déforme un peu. En réalité, c'est un peu plus récent, l'été 2015 en fait. Ayant été assignée à résidence, à raison, par le corps médicale, il a bien fallu s'occuper. Et comme un canapé, même confortable, n'offre finalement qu'une satisfaction spirituelle limitée, je décidai de donner un coup de boost à la pendule en revenant à mes premières amourettes, les loisirs créatifs. Loisirs créatifs qui remontent à quelques années, à l'époque où s'entassaient des bouquins, magazines, outils et autres boîtes emplies de trucs qui aspiraient à une renaissance, je bidouillais des bidules, cadres, bougeoirs jusqu'à ce que déco s'ensuive. La fimo, je connaissais de nom, je voyais en quoi cela consistait mais cela s'arrêtait là. C'est une de mes filles, Chacha, qui me fit découvrir ce que l'on pouvait réaliser avec, fin août, je me mis ainsi à enchaîner dans le désordre achats de pâte, modelage, visionnage de tutoriel puis re-modelage puis re-achats, et vice versa. Tout cela tournant un peu à l'obsession créative, l'idée de les vendre s'imposa je ne sais comment, je crois que mon entourage proche me fit réaliser que ce que je créais avait du potentiel, me laissant tout à fait perplexe! Curieuse quand même, je réalisai, après quelques recherches internet, que d'autres personnes issues du commun des mortels vendaient leurs créations, de la plus anodine à la plus élaborée. S'ensuivit donc un pourquoi-pas-moi qui me conduisit à ouvrir une boutique sur ALittleMarket.

 

D'où te vient ton inspiration ?

 

C'est assez confus, les idées débarquent sans prévenir (lorsqu'elles ne refusent pas de venir, grrr) parfois l'inspiration naît d'une conversation, ou mûrit au contact d'influences brouillonnes qui défilent devant mes yeux, une couleur en particulier, une photographie historique, un dessin animé... Mon mari m'envoie aussi des images, ou des idées de couleurs lorsqu'il tombe sur des visuels qui pourraient m'inspirer. Toutes ces influences ne m'affectant pas immédiatement, quelque chose se déroule en coulisses, les pièces du puzzle s'ajustent je ne sais trop comment, bon ça c'est quand tout va bien évidemment, il y aussi beaucoup de pages blanches :-/

 


Ta boutique s’appelle AoureLL, peux-tu nous dire comment t’es venue son nom ?

 

Le nom s'est imposé assez rapidement, origines bretonnes + Aurélie = Aourell, je ne me suis pas trop trop cassée la tête :) 

aourell_logo_mini

 


Tes créations sont, pour beaucoup, des petites poupées, ont-elles un petit nom ?

 

Elles n'en ont pas, ou en tout cas, j'essaie de ne pas leur en donner car si je les nommais, jamais ne n'aurais pu les laisser quitter la maison! Quant à ce qu'elles évoquent (ou m'évoquent), c'est un peu confus, comme mon inspiration, l'idée se déroule au fur et à mesure. Il y a quand même du conscient, j'essaie d'amener de l'universalité dans mes demoiselles, en piochant dans l'histoire, la géographie. Il y a parfois un peu d'espièglerie aussi, le fait par exemple de façonner une fée à la peau noire, c'était une façon de m'amuser avec certains clichés ;). En règle générale, un ou des éléments de la poupée finit par se détacher de la forme générique et me donne une direction, un ancrage les rendant plus uniques. Pour le reste, je laisse le soin à mon mari de parachever l'idée avec un petit texte en description de mes créations, de façon à ce que les mots racontent aussi cette personnalité (ou pas, parce que parfois il plane aussi).

 


Quelle est la création dont tu es la plus fière ?

 

Sans trop d’hésitation, mon clown, il m'a donné du fil à retordre mais je suis pleinement contente du résultat, ce qui est rarement le cas, il parait que ceux qui créent s'acharnent à voir des défauts qui n'existent pas, je m'y reconnais bien ;). Dans tout ce que je fais en fimo, rien n'est préparé, ni croquis ni concept préalable, donc je me retrouve souvent à jouer les équilibristes entre ce que j'imagine (qui est assez fluctuant) et ce qui se dévoile sous mes yeux. Sur le clown la prise de risque m'a semblé plus importante que d'habitude, mon mari, ce jaloux :P, n'a toujours pas compris comment les couleurs pouvaient fonctionner sans virer à la cacophonie. Je n'en sais pas plus que lui, évidemment, mais chutttt ... 

aourell_clown (1)

 


Où peut-on retrouver ton univers ?

 

Alors, il y a une page facebook : ICI
Une page google+ aussi : ICI
Et puis pinterest : ICI

 


Veux-tu ajouter un mot de la fin ?

 

Eh bien, je te remercie pour la petite tribune, tout cela me surprend et me touche, réaliser que ce que mes dix doigts fabriquent puisse plaire, c'est finalement assez irréel. Pour le reste de la fin, je t'offrirais bien 63 secondes d'Edouard Baer : 

 

 

 Pour l’anniversaire du blog, Aurélie te propose de remporter cette adorable poupée : 

aourell_cadeau

 

 

Pour avoir la chance de la remporter, il te suffit de dire en commentaire : quel nom, tu donnerais à cette adorable poupée ?

Une chance bonus, en likant la page FB d’Aourell 

Le concours est ouvert jusqu’au 18 décembre minuit. J’annoncerais le nom du gagnant en EDIT de cet article, dans la journée du 19 décembre. 

Le gagnant devra m’envoyer ses coordonnées (via le formulaire contact du blog).

Concours réservé à la France Métropolitaine

Bonne chance  !


Le tirage au sort a désigné : Isabelle qui a choisi d'appeler sa poupée "Victoire" ! Le choix du prénom t'a porté chance !
Bravo à toi ! N'oublie pas de m'envoyer tes coordonnées via le formulaire contact du blog.

Merci à tous pour votre participation ! Vous pouvez encore tenter votre chance sur les 2 autres concours :)