Aujourd'hui, je te propose un tuto facile pour confectionner une pochette porte-barrettes

 

intro

 

Pour commencer, il te faut :

- 1 patron de 10 X 27 cm (l'ouvrage sera divisé en 3 parties de 9 cm)

- 2 bandes de tissus de 10 x 27 cm + marge de couture

- 1 bande de ouatine/molleton de 10 x 27 cm + marge de couture

- 1 ruban

- 1 bouton

et en option du Flex thermocollant

 

1

 

 

Si tu as choisi de décorer ton porte-barrettes avec du flex, voici les explications :

Tu choisis ton motif (j'ai opté pour une petite moustache), et tu le reproduis sur ta feuille de Flex Thermocollant.

2

 

Astuce : J'ai fixé mon motif sur le flex à l'aide d'un morceau de scotch, et j'ai découpé autour. Ainsi, il est bien maintenu.

 

Après avoir déterminé la zone de ton motif, tu vas appliquer le flex au fer à repasser (Température réglée en fonction de ton tissu - PAS DE VAPEUR). Pour protéger ton flex, place une feuille de papier cuisson sur le motif, et repasse en pressant bien pendant 20 secondes. Puis tu laisses refroidir.

3

 

 

C'est le moment de coudre ton bouton, qui servira à la fermeture de ta pochette porte-barrettes.

4

 

Tu peux désormais, passer au montage de la pochette. Tu places les 2 bandes de tissus dos à dos + la ouatine (comme ci-dessous), et tu piques sur les 2 longueurs uniquement.

5

 

Tu écrases tes coutures au fer à repasser et tu coupes le surplus de ta marge de couture.

6

 

Tu retournes ton ouvrage, et tu fixes ton ruban avec des épingles afin de le placer correctement avant les coutures des extrémités.

7

 

Au fer, tu marques tes ourlets haut et bas, puis tu sépares ton ouvrage en 3 volets (27/3 = 9 cm). Tu peux désormais piquer tes 3 volets afin de maintenir le ruban. 

Il ne te reste plus qu'à fermer les 2 derniers ourlets, sans oublier d'y inclure un petit bout de ruban qui assurera la fermeture avec le bouton.

8

 

 

Voilà tu as terminé !

9

 

 

Dans ma lancée, j'en ai fait un 2ème !

10

 

 

J'espère que mon tuto t'aidera dans ta réalisation,

Si tu as des questions, n'hésite pas : soit en rédigeant un commentaire sous cet article, soit sur la page facebook du blog